LA CHIROPRAXIE EST-ELLE RECONNUE ?

Oui, la chiropraxie dispose d'un cadre légal depuis la loi Kouchner du 4 mars 2002. Un décret d'application relatif aux actes et aux conditions d'exercice de la Chiropraxie a complété ce cadre légal le 7 janvier 2011.

PUIS-JE CONSULTER LE CHIROPRACTEUR SANS AVIS MÉDICAL PRÉALABLE?

Le chiropracteur possède le statut de thérapeute de première intention depuis la loi Kouchner de 2002: le patient est donc libre de consulter un chiropracteur sans avis médical préalable. C'est d'ailleurs l'un des différences majeure avec la kinésithérapie.

Le chiropracteur possède toutes les compétences nécessaires pour formuler un diagnostic* dans le champ de compétence de la chiropraxie ou, le cas échéant, pour référer le patient au professionnel de santé compétent.

LES SÉANCES DE CHIROPRAXIE SONT ELLES REMBOURSEES?

La chiropraxie n'est pas remboursée par la sécurité sociale mais de très nombreuses mutuelles remboursent plusieurs consultations par an. Vous pouvez préalablement à votre consultation contacter votre mutuelle pour savoir à quelle hauteur vous êtes remboursés. Si vous n'êtes pas remboursés n'hésitez pas à en parler à votre chiropracteur qui pourra vous aider dans les démarches de demande de remboursement des soins chiropratique par votre mutuelle avec des courriers types.

QUELLES SONT LES DIFFÉRENCES AVEC L'OSTÉOPATHIE, LA KINÉSITHÉRAPIE OU ENCORE L'ÉTIOPATHIE.

L'ostéopathie, bien que similaire sur de nombreux points à la chiropraxie, apporte une importance certaine à l'impact de la structure sur la fonction. Les ostéopathes sont plus 30 000 en France, et leur formation est hétérogène à l'instar des chiropracteurs qui ont un unique centre de formation en France. L'ostéopathe est aussi un thérapeute de première intention mais n'est pas habilité, comme le chiropracteur, à réaliser des manipulations cervicales sans avis médical préalable. Enfin la place allouée à la recherche scientifique en ostéopathie est bien moindre qu'en chiropraxie. 

L'étiopathie n'est quand à elle pas reconnue, ils ne sont dons pas habilités à réaliser des manipulations vertébrales.

Enfin la kinésithérapie est une spécialité de la rééducation et de la réadaptation. De nombreux patient ont besoin d'une prise en charge pluridisciplinaire, qui peut notamment passer par une collaboration dans le soin entre votre chiropracteur et un kinésithérapeute. Notez également que le kinésithérapeute est soumis à une prescription médicale préalable, même si depuis peu il détermine seul le nombre de séances à réaliser.

EST CE QUE VOUS FAITES "CRAQUER"?

La manipulation vertébrale est l'un des nombreux moyens thérapeutiques utilisé par le chiropracteur. Cet outil doit avant tout vous être indiqués et vous être proposé par votre chiropracteur. Enfin si vous l'acceptez, sachez qu'un craquement peut effectivement survenir lors d'une manipulation. Il est produit par la création temporaire d'un vide dans le liquide articulaire (comme un effet ventouse). Ce ne sont pas les os qui craquent. Ce phénomène peut être surprenant mais est indolore.

Le choix de la/des techniques utilisée est à tout moment fait avec l'accord du patient et votre chiropracteur pourra toujours vous proposer d'autres outils.

COMBIEN DE CONSULTATIONS DOIS-JE FAIRE ?

Il n'existe pas une réponse unique à cette question. Le nombre de consultation est déterminé par de nombreux facteurs :durée et intensité de la douleur, facteurs de stress, type d'atteinte... Lors de la première consultation votre chiropracteur s'efforcera d'estimer le nombre de séances nécessaires pour atteindre vos objectifs. Ce nombre pourra également varier au cours de la prise en charge en fonction de l'évolution des symptômes.

EXISTE T-IL DES CONTRE INDICATIONS À LA CHIROPRAXIE?

Il existe des contre indications à l'utilisation de certaines techniques chiropratiques. L'anamnèse réalisée par les chiropracteurs lors de la première consultation permet de déceler ces contre-indications et d'adapter la prise en charge ou de réorienter le patient vers un autre professionnel de santé lorsque c'est nécessaire.

EXISTE T-IL DES EFFETS SECONDAIRES AU TRAITEMENT?

Vous pouvez être fatigué, courbaturé, avec une légère sensation d’augmentation d’intensité douloureuse dans les 24/48h suivant la consultation, ce sont des réactions normales. Ces réactions disparaissent rapidement. En cas d'inquiétude n'hésitez pas à contacter votre chiropracteur.